La symptothermie en simple

Après vous avoir longuement parlé de mon expérience avec la pilule, j’ai envie non pas d’approfondir mais de parler de la sympthotermie de façon simple ! La symptothermie qu’est ce que c’est ? C’est une alternative à la pilule, une alternative 100% naturelle, culturelle ou encore contraception écologique. Oui, au delà d’être plus saine pour ton corps, la symptothermie c’est une démarche éco-responsable. Je ne suis pas une conseillère en symptothermie mais je veux juste te faire un topo facile à comprendre sur cette méthode.

Connaître son corps ? 

Chacune d’entre nous est unique, notre corps est différent, cela se vérifie pour toutes, et jusque dans la durée de notre cycle menstruel ; nous sommes toutes plus ou moins régulières… Ce qu’il faut savoir pour commencer, c’est le fonctionnement de notre corps. Ce que j’aime tout particulièrement dans cette méthode c’est qu’elle nous permet vraiment de repartir à la conquête de notre corps. Pendant 6 années j’ai pris cette pilule qui m’a empêché de connaître le fonctionnement de mon être. Je pense aussi qu’inconsciemment, l’arrêt de la pilule m’a aidé non seulement à me découvrir, mais aussi à savoir qui je suis. Ce fût réellement comme une quête, celle de mon identité volée et d’un savoir inconnu.

Les premières règles arrivent à la puberté, la ménarche c’est la période des premières menstruations, c’est-à-dire la première fois où, dans le cycle ovulatoire, la jeune femme a ses règles. Il faut savoir qu’une jeune femme met entre 7 et 8 ans pour avoir un cycle mature, donc régulier. Alors je ne sais pas si ces mots te parlent mais quand j’ai appris ça je suis tombée sur les fesses ! J’ai eu mes premières règles très tard, j’avais 15 ans, j’ai pris la pilule à l’âge de 16 ans… Ce qui me bouleverse là dedans c’est que mon pauvre corps à peine mes premières règles débarquées, n’a pas eu le temps de devenir femme de lui même. J’ai bloqué un processus naturel qui m’aurait épargné bien des soucis.

Pour continuer, la femme rencontre 5 phases liées à son cycle dans sa vie :

  1. La puberté
  2. L’âge adulte
  3. Les grossesses
  4. L’après grossesses
  5. La pré-ménopause

On peut dire qu’une fois les 7 et 8 ans passé, le cycle de la femme est mature et elle attaque la phase numéro deux. À l’âge adulte, la femme est sensé avoir des cycles réguliers, pas forcément de 28 jours, ça, c’est un mythe inventé par la pilule. Ton cycle  peut durer entre 25 et 35 jours. WHAT ? Oui je te promets ! Alors pas de panique. Maintenant, si tes cycles ne sont pas réguliers, cela peut provenir par exemple d’un stress extérieur occasionné, un choc émotionnel ou de certaines pathologies. On parle d’irrégularité lorsque que les règles ont 1 semaine de retard.

À savoir aussi, que même si tu as atteint un cycle mature et que tu n’es toujours pas régulière, ce n’est pas grave ! Les gynécologues vont te conseiller la pilule pour la facilité, moi je te conseille vraiment la symptothermie. Peu importe si tu es régulière ou non tu peux juste grâce à une prise de température et l’observation de ton corps savoir quand tu es féconde ou non. Plus besoin de pilule, de stérilet ou d’autres moyens de contraception douteux. Juste toi, un thermomètre et ton corps !

Pendant le cycle des grossesses la femme est en phase infertile, et la période post-partum est souvent synonyme de gros bouleversements hormonaux. Il faut aussi savoir que l’allaitement après une grossesse n’est pas toujours une contraception faible !

Enfin, après les grossesses, la femme reprend son cycle mature normal puis quelques années plus tard la pré-ménopause pointe le bout de son nez. C’est un peu la même chose que la puberté, on retrouve un cycle irrégulier car l’ovulation va se faire plus rare. Une fois que la femme n’a pas eu ses règles pendant plus d’une année, on peut dire qu’elle est ménopausée. Nous en avons fait un terme péjoratif mais la ménopause est quelque chose de très naturel, il marque le commencement d’une nouvelle façon de vivre pour la femme.

La bonne nouvelle, c’est que la symptothermie peut s’utiliser à n’importe quel moment de la vie d’une femme.

La symptothermie c’est quoi alors ?

La méthode de la symptothermie est une méthode fiable car elle est basée sur deux critères ; l’observation de son corps (qui montre des phases fertiles et infertiles) et sur la température (la femme prend la température de son corps pour compléter ses observations afin de savoir si elle est fertile ou non). SYMPTO pour signes physqiques et THERMIE pour température corporelle. La méthode de la symptothermie permet à la femme de déterminer précisément le moment où elle est fertile grâce à ces deux critères combinés.

Cette méthode est aussi fiable que la pilule contraceptive mais elle est peu répandue. L’indice de PEARL est de 0.3 pour la pilule et 0.4 avec la symptothermie (avec abstinence).

L’indice de pearl qu’est ce que c’est ? Cela correspond aux nombres de grossesses observées pour 100 femmes utilisant une contraception pendant un an. Donc en gros 0.03 femmes sur 100 sont tombées enceinte sous pilule et 0.04 femmes sur 100 pour celles qui utilisent la méthode de la symptothermie.

Comment ça marche ?

Quelques petites choses à savoir :

  • Il faut commencer à observer ton cycle à partir du premier jour des règles. 
  • Il faut environ 6 cycles d’apprentissage pour maîtriser la méthode.
  • Il est important de se rappeler que chaque cycle peut ne pas être une réplique exacte du cycle précédent.
  • La durée de vie d’un spermatozoïde peut aller jusqu’à 6 jours, pourquoi ? Lorsque la femme est en période pré-ovulatoire, elle a la capacité d’allonger la durée de vie du spermatozoïde (nous verrons pourquoi en détails plus loin).
  • Quand on parle de changement de température on observe des variations très minimes, c’est pour cela qu’il te faut un thermomètre à double décimale.

Le cycle de la femme :

La femme est infertile pendant à peu près les deux tiers de son cycle, entre 5 et 9 jours avant l’ovulation et entre 7 et 12 jours après l’ovulation.

Les menstruations

Un cycle commence donc au premier jour des tes règles, avoir des saignements n’est pas forcément synonyme d’infertilité. Tout dépend du cycle de chaque femme. Il faut que ta période de pré-ovulation soit assez éloignée de ta période des règles, c’est à dire que si tu as un cycle court tu auras moins de jours d’infertilité, c’est là qu’il faudra te méfier. En revanche, si tu as un cycle long tu en auras d’avantage.

Durant cette période, le col de l’utérus (a) est fermé, dur et descend un peu dans le vagin. Le col de l’utérus empêche donc les spermatozoïdes (b) d’accéder à l’utérus. Tu es alors infertile. De manière générale les femmes sentent comme une période de sécheresse mais chez d’autres on peut observer des sécrétions, tout dépend. Le ressenti interne et les sensations de chacune sont différentes. Note bien toutes tes sensations pour que cela puisse t’aider à reconnaître quels sont tes jours fertiles et tes jours d’infertilités. Ce ressenti est une sécurité supplémentaire pour toi.

img_1393

La phase pré ovulatoire ou folliculaire

C’est le début de la fertilité, tu peux ressentir des sensations d’humidité avec, ou la présence de la glaire cervicale.

Qu’est ce que c’est ça, la glaire cervicale ? 

La glaire cervicale c’est une substance visqueuse expulsée par le col de l’utérus. Ces pertes blanches surviennent lors de chaque cycle menstruel et une fois que tu les as regardés et touchés, elles te donnent des indications sur ta fertilité. Il existe différents types de glaire. C’est grâce aux différents aspects de la glaire que tu peux définir une période fertile d’une période infertile.

En simplifié voici ses aspects :

img_1536-e1548512244650.jpg

La glaire cervicale commence à apparaître pendant le début de la phase fertile ou pré-ovulatoire. Elle est présente quelques jours avant l’ovulation. C’est le fluide qui va permettre de nourrir les spermatozoïdes et d’allonger leur durée de vie. C’est donc pour cela qu’ils peuvent aller jusqu’à 6 jours de vie. La fenêtre de fertilité dure au moins 8 jours.

Si tu ne la vois pas très bien tu peux, au moment de ta douche, aller la chercher dans le vagin. Après une prise de pilule, si tu le vois pas tout de suite, c’est parce que la glaire cervicale peut mettre du temps à réapparaître, tout comme l’ovulation. Il est possible que tu passes un ou quelques mois sans ovuler. C’est pour cela que beaucoup de femmes ne tombent pas tout de suite enceinte, surtout après une longue prise de pilule. Mais encore une fois, cela dépend vraiment de chacune.

Au début de la phase fertile la glaire cervicale est blanchâtre, épaisse et crémeuse. Au fur et à mesure du cycle elle devient de plus en plus extensible. La température de ton corps est stable et basse.

La phase ovulatoire

C’est maintenant le tour de la phase ovulatoire, d’ailleurs, oublie aussi le mythe de l’ovulation au jour 14 de ton cycle, c’est une idée reçue. On parle de 12 à 16 jours entre la phase pré-ovulatoire et la phase ovulatoire. Encore une fois, cela dépend de chacune.

Le jour de l’ovulation c’est le jour dit « sommet », c’est la période la plus fertile de ton cycle où tu as le plus de chances de tomber enceinte. Le col de l’utérus est ouvert, mou, et haut placé dans le vagin. 

4c93082f-7561-4f35-834e-08effb597f97

Mamma mia ! Donc, si tu souhaites une grossesse il faut y aller à fond ! En revanche, si tu veux te servir de cette méthode comme contraception, il va falloir vous protéger (préservatif, diaphragme) ou faire preuve d’abstinence. La glaire cervicale est très présente et surtout très fertile. On peut voir qu’elle est blanche et épaisse.

Pour ce qui est de la température de ton corps, elle va augmenter. C’est là que tu pourras noter un pic de température important (même si nous parlons d’augmentation minimes, sur une courbe de température cela se remarque très bien). L’ovulation a donc lieu quand la température de ton corps remonte.

La phase post ovulatoire

La phase post-ovulatoire, vient donc après la période d’ovulation. Tu pourras observer que la glaire cervicale a changé d’aspect. La couleur tire sur le jaunâtre ou pour certaine femmes elle peut disparaître. Les 2 ou 3 jours après l’ovulation, cet élixir jaunâtre et collant est considéré comme légèrement fertile, il peut occasionnellement laisser passer  quelques spermatozoïdes. Ces 3 jours sont compris dans la fenêtre de fertilité qui dure au minimum 8 jours. Après ces 3 jours ce n’est plus possible. L’élixir s’est transformé en barrière efficace qui empêche les spermatozoïdes d’entrer dans le col de l’utérus.

Donc passé ces 3 jours tu commences une phase d’infertilité TOTALE jusqu’au prochain cycle. Aucune conception n’est possible. Le col de l’utérus va se fermer jusqu’aux prochaines règles et un autre cycle va recommencer. La température de ton corps va rester en plateau haut jusqu’aux prochaines règles.

Comment prendre sa température ?

Il te faut un thermomètre dit basal, à double décimale, spécialement conçu à cet effet. Je te propose le thermomètre LADY de la marque bivea que tu peux trouver sur le site : https://www.bivea.fr/Thermometre-digital-flexible-lady-CYCLOTEST-10600-p Grâce à mon code LADYK15 tu peux bénéficier de -15% sur ce thermomètre qui est franchement top sur le marché.

img_1555

Ses qualités :
Grande précision de mesure.
Affichage jumbo à 4 chiffres.
Sonde flexible – Idéale pour tout type de mesures.
Enregistre la dernière mesure.
Signal sonore indiquant la fin de la mesure.
Temps de mesure : 60 secondes environs.
Alarme pour prévenir en cas de fièvre.

Comment faire ?

  • Pour prendre ta température il faut le faire le matin au réveil, dès que tu ouvres les yeux, avant de sortir du lit. Si tu restes au lit et que tu prends ta t° après ce n’est pas bon non plus. «L’indication de l’heure de la prise, toujours au réveil est très importante (…) au réveil signifie que la plus grande partie de votre sommeil est derrière vous.»  Manuel, La symptothermie complète.
  • Toujours utiliser le même thermomètre pour éviter les variations de t°.
  • Pendant la phase d’apprentissage, essaye d’éviter d’aller aux toilettes avant la prise.
  • Tu ne dois prendre ta température qu’une seule fois par jour, une prise ne dure pas plus de 30 secondes.
  • La prise de la t° doit être buccale, vaginale ou rectale. Mais les plus fiables sont vaginales ou rectales car les températures sont plus stables.

Si tu remarques des montées de températures anormales qui perturbent tes résultats ne t’inquiète pas. La principale cause est la prise de température du matin qui n’est pas prise au bon moment.

AUTOPALPATION

Symptothermie c’est donc aussi l’étude des signes physiques qui parlent fertilité ou non. L’autopalpation du col de l’utérus est un outil en plus qui va pouvoir t’aider à compléter la prise de température et l’observation de la glaire cervicale.

Comment ?

Accroupie, tu peux introduire tes deux doigts (humides avec ongles coupés) dans ton vagin pour atteindre le col. Une fois arrivée au col, tu pourras essayer d’écarter tes deux doigts et de pincer l’ouverture du col vers le bas.

Lorsque le col est bas, fermé, dur et bien accessible dans le vagin, c’est un signe d’infertilité.

  • Quand le col est loin, retiré dans le fond du vagin, mou et plus difficile à palper, c’est le signe que tu es très fertile.

Je suis consciente que c’est une étape compliquée mais je tiens vraiment à t’encourager dans cette démarche d’autopalpation. Trop de femmes ont honte et sont dégoûtées. Moi je veux te dire d’être fière de lui, c’est ton corps, il t’appartient, il est beau et ton vagin est un cadeau.

LE RESSENTI INTERNE

Le ressenti interne se passe au niveau corporel et non pas émotionnel. Comment est ce que tu te sens en bas, dans ta culotte. Plutôt sèche, humide ou mouillée. Ces ressentis sont des indices qui vont t’aider à compléter tes informations pendant les phases fertiles ou infertiles.

POUR FINIR

La symptothermie peut te faire peur comme ça, mais ce n’est vraiment pas une épine dans le pied. Peut-être que tu dois actuellement prendre la pilule à heure fixe tous les jours. Pour la sympto c’est pareil, sauf que c’est ta température. Pour le reste c’est un mode de vie. Chaque fois que tu te douches ou que tu vas au toilettes tu pourras regarder simplement et comprendre de toi même comment tu fonctionnes. Ensuite tu n’auras peut-être même plus à t’en préoccuper, avec l’expérience ça ira tout seul. Le mieux dans cette histoire, c’est que tu découvriras un corps unique sans égale et ce corps c’est le tien.

C’est également un très bel outil de communication dans un couple, vous pouvez apprendre et partager cette méthode à deux. Échanger sur vos envies et surtout, tu pourras te sentir soutenue. La contraception ne sera plus jamais une histoire de femme à femme. Alléluia ! Quand monsieur est investi et partage ce mode de vie, tout ce poids que tu assumais jusqu’ici seule, tu en es libérée. À deux tout devient plus simple, plus facile.

J’aspire profondément à ce que les femmes jouissent pleinement de leur corps. Qu’elles puissent le connaître sur le bout des doigts pour apprendre à l’aimer pleinement. Les femmes s’intéressent à la prise de température, et aux signes de fertilités lorsqu’elles ont un projet bébé. C’est tellement triste d’apprendre à connaître toutes ces phases qu’au moment d’une éventuelle grossesse… Combien de grossesses non désirées ont vu le jour par manque de connaissances ? Combien d’interruptions de grossesses ? Combien de femmes triment pour tomber enceinte après une prise excessive d’hormones ? Finalement avec ou sans pilule la femme a une mauvaise compréhension de son corps. Mon espoir c’est de voir les choses bouger et je suis heureuse de voir les femmes découvrir petit à petit, le besoin d’être plus à l’écoute de leur corps.

Docteur Joyeux déclare qu’une prise de pilule est sans danger uniquement 2 ans. Si tu as une pilule micro dosée c’est 5 ans maximum… Et après ? Quelle tristesse de s’obstiner et continuer de choisir la facilité lorsqu’on a toutes les clés en main pour parvenir à planifier sa famille soi même. Ma chère amie, toi qui me lis, sache que ton corps, ce cadeau, est capable de donner la vie mais aussi de l’empêcher. Tu n’es plus obligée de prendre une pilule toute ta vie. Ce n’est pas merveilleux ?

PRATIQUE

Tu peux télécharger le manuel gratuit « La symtothermie complète » sur le lien ici : https://universelle.fr/wp-content/uploads/2018/03/La-Symptothermie-complete-manuel-2018.pdf

Ce manuel est totalement gratuit, assez scolaire mais avec de l’envie et de la patience tu le comprendras très rapidement. C’est celui qui m’a aidé et sur lequel je m’appuie pour te donner toutes ces infos !

Télécharge ici un cyclogramme vierge : http://symptos.ch/materiel/symptotherm-classique-sans-support-electronique.html

LE LIVRE A SE PROCURER

Un livre que tu dois avoir sur ta table de chevet si tu souhaites te lancer. Facile à lire, très ludique, c’est un très beau livre que tu tiendras entre tes mains.

Tu es libre de tes propres choix, libre de choisir ce qui est le meilleur pour toi. En attendant si tu as des questions ou des peurs, n’hésite pas à m’écrire. Je ne suis pas conseillère mais si tu veux plus d’informations ou un suivi, je te mets en contact avec une conseillère que j’ai pu écouter qui est géniale : Eugénie Tabi https://universelle.fr/

Ne te lance pas seule, le mieux est d’être épaulée au début !

N’oublie pas à quel point tu es précieuse, magnifique et merveilleuse.

Elodie Kaioun

cropped-photo-pro-e1534865565570

 

3 commentaires sur “La symptothermie en simple

  1. Bravo ! Ton article est top j’ai appris pleins de choses. Comme tu le sais la pilule et moi c’est fini, depuis j’ai appris à écouter mon corps, connaître mes cycles… je n’en suis pas encore à la symptothermie mais grâce à toi j’y vois plus clair à ce sujet. Alors merci !
    J’espère que ton article aidera d’autres femmes. Il est temps qu’on comprenne comment fonctionne notre corps 😉
    Cindy

    J'aime

  2. Waouuuh!! Un article captivant, enrichissant et complet tout en étant vraiment simple à lire et a comprendre ! Merci 🙏
    Comme tu le dis toutes les femmes sont différentes et uniques .. je te le fais pas dire mdr j’ai pris la pillule (micro-dosée) pendant 5ans due à ma maladie (Lupus), je la prenait donc sans interruption et donc plus de règles. J’ai arrêté la pillule il y a un an maintenant et depuis je n’ai toujours pas de cycles menstruels .. je m’inquiete Un peu quand même .. je sais que la pilule met du temps pour disparaître à 100% de notre corps.
    Par contre j’ai et je ressent bien mes périodes d’ovulations dues aux coulées de glaires et au col bien élargi. J’aimerais vraiment approfondir la methode de la symptothermie mais sans cycle cela risque d’être compliqué !

    J'aime

  3. Merci Elodie ! j’espère que grâce à cette article, de nombreuses femmes découvriront enfin cette alternative !! Les gynécologues devraient s’informer sur cette méthode pourtant très scientifique, qui vient en complément de leur outils habituels : échographie, dosage sanguin,… Elle permet d’observer d’autres critères qui sont tout aussi valables et confirment eux aussi l’ovulation et le rythme individuel de chaque femme. Des indices précieux qui peuvent éviter des déclenchements en fin de grossesse par exemple. Aujourd’hui on applique la méthode du calendrier pour calculer le terme d’une grossesse, dates des dernières règles + 14 jours = date de conception, hors de nombreux témoignages prouvent que ce calcul malheureux peut avoir de lourdes conséquences, car il ne respecte pas la physiologie de la femme. Nous ne sommes pas des machines ; chaque cycle, chaque femme est différent, c’est là la beauté du Vivant.
    Merci pour ton partage, belle continuation à toi 🙂 Eugénie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s